Les associations de malades

Les associations de malades

Plusieurs centaines d’associations se sont créées partout dans le monde, car l’intolérance aux CEM et aux produits chimiques est un problème de santé mondial.

Les associations ci-dessous s'occupent en France de la problématique des champs électromagnétiques :

Le CRIIREM : propose des avis d’experts et établit des rapports d’expertise dans un domaine large, intégrant la mesure des champs électromagnétiques. Il s’agit d’une association extrêmement sérieuse. Le Dr P. Le Ruz, expert européen, doit être consulté lorsqu’il y a nécessité d’une contre-enquête.

19/21 rue Thalès de Milet
72000 LE MANS
Téléphone : 00 33 (0)2 43 21 18 69

ROBIN DES TOITS est une Association nationale oeuvrant de façon extrêmement dynamique pour la défense des malades électrohypersensibles : cette association s’est spécialisée dans la problématique des Antennes Relais et milite pour un abaissement des seuils réglementaires dans les technologies sans fil.

55 rue Popincourt
75010 PARIS
Téléphone:  00 33 (0) 1 43 55 96 08

NEXT-UP

PRIARTèM est égalementune Association nationale de défense des malades électrohypersensibles et qui tente de négocier avec les pouvoirs publics des mesures de protection.
5, Cour de la Ferme Saint-Lazare
75010 PARIS

Le Collectif des électrosensibles de France est également une Association créée récemment. Elle regroupe un certain nombre d’associations et de personnes EHS pour la reconnaissance et la défense des électrohypersensibles.
Site Web :
www.electrosensible.org

Association "UNE TERRE POUR LES EHS"
25 rue du Glissoir
04200 Sisteron
L'association Une Terre Pour Les EHS oeuvre à la reconnaissance officielle de l'électrohypersensibilité et à la création de lieux de vie pour les personnes qui en souffrent.

Perdons pas le Fil est une association qui vise à aider les personnes électro-sensibles, intolérantes aux ondes, à faire valoir leurs droits, notamment en matière d'accessibilité (lieux sans ondes) et de handicap. Concrètement, elle apporte une aide à la constitution des dossiers handicap, destinés aux MDPH, et une aide (conseil) dans les recours en cas de refus des prestations demandées.
Association nationale Perdons pas le Fil
téléphone : 09 60 51 04 45

Des associations plus anciennes se sont également créées en France pour faire reconnaître l’intolérance aux produits chimiques et en particulier les méfaits sanitaires du mercure.

SOS MCS est une Association d'aide et de défense des personnes atteintes du syndrome d'hypersensibilité chimique multiple

4 rue Saint-Exupéry
69300 Caluire
contact@sosmcs.org
Tel : 06 08 36 39 88

NON AU MERCURE DENTAIRE est une Association extrêmement sérieuse et dynamique qui lutte pour l'interdiction des amalgames dentaires

10, impasse de la Cure
49400 Dampierre
Tél : 06 52 58 46 06
namd.asso@gmail.com

    Pour soutenir la recherche